Avant première « Nos étoiles contraires »

NOSETOILES14Hier soir, j’ai vécu un moment absolument indescriptible. mais je vais quand même essayer…

Je suis passée par tous les stades: le rire, la joie, la tristesse… j’ai redécouvert cette histoire avec ce film qui est fantastique!!!! et je pèse mes mots!

tumblr_n6s389ci6P1s3knzpo1_500

J’ai le sentiment que les personnages ont pris vie pendant une lecture, les acteurs sont « brillantissimes », tellement rentré dans leur personnage. j’ai pas été gêné, j’ai pas du m’adapter comme je le fait parfois quand l’image que je m’étais faite du personnage est trop loin de celle choisi par le réalisateur…, j’ai juste l’impression que « c’était lui » et « c’était elle » de A à Z.

Les répliques sont aussi belles et poignantes que dans le livre, voir réellement le visage de « GUS » avec sa cigarette entre ses dents est renversant.20140417-075238

Et sa voix….(sa doublure française en l’occurrence) ne lui fait nullement ombrage, au contraire.

Les éléments du livres sont présents et retranscrits à la perfection, c’est ce que je mettais imaginé et ce que je voulais voir!!!blogtrucastuce_fr_ULA576ECC2

La bande son est merveilleuse.

La mère d’hazel tellement parfaite dans son rôle.

Je vous avoue que lors de ma lecture du livre j’avais du mal à m’imaginer hazel jolie avec son tube à oxygène dans le nez, et beh maintenant je sais. les acteurs sont à l’image des personnages, authentiques, vrais, étonnement « eux ».

J’ai aimé les quelques libertés prises par Josh Boone, en accord avec les personnages, l’histoire et le grandiose qu’apporte les images sur une telle histoire.The-Fault-In-Our-Stars-18-620x330

Il y a eu juste pour moi un petit pincement au coeur quand j’ai vu que ma citation « marquante » du livre n’était pas retranscrite, j’aurais aimé entendre la jolie voix d’Augustus prononcer ces mots et j’aurais aimé voir sa petite moue à ce moment là. (tant pis…)nos-etoiles-contraires-balancoires

 

Mais à part ce minuscule, microscopique, infinitésimal détail, ce film m’a fait passer un moment exceptionnel, riche en émotions de toutes sorte.

images-2

MES CITATIONS PRÉFÉRÉS:

« Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. »

« Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse. »

« Tu es trop occupée à être toi-même, tu ne réalises pas que tu es exceptionnelle »

« -Ok sera notre « toujours ».
-Ok.
-Ok. »
« Le monde n’est pas une usine à exaucer les voeux. »
c099a77317805066b8f5020b256c3d13
« Jai l’impression d’être une grenade, maman. Je suis une grenade dégoupillée et, à un moment donné, je vais exploser. Alors j’aimerais autant limiter le nombre de victimes ! »

Bon je ne vous mentirai pas, oui j’ai pleuré, de joie, de tristesse mais aussi d’euphorie, de contentement, de satisfaction et de gratitude que cette histoire ait pu être magnifié et non dégradé par le cinéma. Les passages ont été choisis avec soin, rien n’est choquant ou déplacé, tout est émouvant, palpitant, juste, authentique, sincère, véritable bref tout est à sa place.

Pour tout cela, je dis BRAVO à tout ceux qui ont permis à cette histoire de prendre vie sous nos yeux! c’était juste « magique ».

nos-etoiles-contraires-okay

Publicités

CHRONIQUE Eléanor & Park Rainbow ROWELL

15745753

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Une petite histoire toute simple mais tellement bien écrite tumblr_n0vy88F7vB1sv1f4uo1_r1_500ღ Ce que j’ai aimé: – les personnages tellement attachants – Eléonor et son look original et son beau pere tellement pathétique et vulgaire park si attentionné et sa famille tellement parfaite. – Les changements de points de vue entre eleonor et park. (c’est fantastique de voir un petit geste anodin prendre tout son sens lorsque l’on passe au second personnage) – ces petits moments qui sont tellement banals et magiques à la fois. Pour moi ce livre est magique, remplit de poésie, de petites attentions touchante de banales conversations qui m’ont enchanté. Ce livre n’est pas bourré d’action mais une fois commencé on ne peut plus le lâcher! VOUS DEVEZ LIRE CE LIVRE, C’EST UN INCONTOURNABLE!!!!

Il n’arrête pas de faire parler de lui depuis sa sortie outre atlantique c’est vous dire que l’on nous rabat pas les oreilles pour rien!!! ce livre est un bijou, un trésor de petits riens qui font les grandes histoires!!!   eleanoretpark


Citations: « Eleanor avait raison : elle n’était jamais jolie. Elle ressemblait à une oeuvre d’art. L’art n’avait rien à voir avec le beau, il existait pour faire ressentir les choses. »

« Tenir la main d’Eleanor, c’était comme tenir un papillon. Ou un battement de cœur. C’était tenir une chose pleine, et pleinement vivante. »eleanor-and-park-phone-phone-1

« Mais le visage de Park tenait de l’œuvre d’art. Et pas du genre étrange ou moche. Park avait un de ces visages dont on fait le portrait pour que l’histoire s’en souvienne. »

« Parfois elle avait le sentiment qu’elle ne pourrait jamais rien offrir à Park qui arrive à la cheville de ce qu’il lui avait donné. C’était comme s’il lui balançait des trésors sur les genoux chaque matin sans même le savoir, sans aucune idée de la valeur qu’ils avaient. Elle ne pourrait pas le rembourser. Elle n’arrivait même pas à le remercier correctement. Comment peut-on correctement remercier quelqu’un pour les Cure ? Ou les X-Men ? Parfait, elle avait le sentiment qu’elle aurait toujours une dette envers lui. Et là, elle s’est souvenue que Park ne connaissait pas les Beatles. » EP-characters

Read More

Lecture en cours

sciencesque-sun-strokedUn de mes livre chouchou: l’alchimiste paolo coelho, le résumé m’y faisait pensé, et j’ai tellement entendu parlé de ce livre qu’il fallait que je le lise! et puis en découvrant cette belle édition de pocket j’ai craqué!

je vous en reparle des que j’aurais terminé!

10712817_10205235658710179_6275027771172754004_n

CHRONIQUE avant toi Jojo MOYES

slider_avantoi

– Et enfin mon gros coup de coeur:

 

avant toi

Une histoire d’amour bouleversante et poignante, sur le goût de vivre, l’amour sans limite et le handicap. Un récit touchant et drôle à la fois, qui ne laissera personne indemne.

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

 

AVANT TOI de JOJO MOYES aux éditions Milady et là comment vous dire, je suis ressorti chamboulée de ce livre tellement il m’a pris aux tripes.

Pour moi ça a été avant toi(toi= le livre)

C’est une histoire qui m’a bousculé dans tous les sens du termes. Il m’a fait rire, il m’a énervé, et chose qui m’arrive très rarement il m’a fait pleurer et pas forcément qu’ à la fin , j’ai été tellement embarquée par l’histoire que certaines scènes m’ont vraiment arrachées quelques larmes tout du long!!!

Les personnages sont tellement attachants, tellement bien décrits, l’histoire est tellement bien tournée , Jojo Moyes à fait venir les choses petits à petits sans forcer, de facon tellement naturelles que tout coule tout seul.

La façon d’écrire de jojo moyes, sa façon de développer les évènements, les sentiments des personnages, sa façon d’insérer des chapitres décrits d’un point de vue exterieur pour nous donner le ressentit des personnages secondaires sur cette histoire tellement touchante, tellement bouleversante.

Bref que vous dire de plus… je suis sous le charme, et je tenais à vous faire un article pour vous faire part à vif de mon état émotinnel actuel!!!:-)

Pour moi c’est l’histoire la plus bouleversante et la plus touchante q’il m’est été donné de lire. ( je vous le concède mon passif littéraire est moindre comparée à certains(es), mais c’est justement en tant que lectrice lambda que je vous recommande de tout coeur ce chef d’oeuvre d’émotions, bref si vous aimez les livres qui vous enchante, qui vous remue l’intérieur de votre petit coeur, qui vous noue la gorge, vous tire des sourires, des larmes, et qui vous hante encore même une fois refermé beh allez-y foncez!!!!

COUP DE COEUR 10/10

CHRONIQUE la ronde des saisons -1 secrets d’une nuit d’été lisa KLEYPAS

– La lecture plaisir fort sympathique.

une histoire d’amour pour le coup passionnée, vibrante, mémorable.

secretnuitdete

Comme ses amies Evangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d’un mari. Or la tâche s’annonce ardue pour les quatre demoiselles : la timide Evangeline est affligée d’un bégaiement. Les soeurs Bowman sont américaines et peinent à s’intégrer dans la haute société londonienne. Quant à Annabelle, l’inexistence de sa dot constitue un lourd handicap. Pourtant, il lui faut dénicher un riche époux, membre de l’aristocratie, bien sûr. Autant dire que ce malotru de Simon Hunt n’a aucune chance. Dire qu’il a eu le culot de lui prédire qu’elle serait bientôt sa maîtresse ! Mais qu’attendre d’un fils de boucher ? Non, même s’il s’est enrichi à millions dans l’industrie, il n’est pas un parti envisageable. Et tant pis si elle ne peut oublier le baiser qu’il lui a volé jadis…

 

Des personnages tellement attachants.

ღ Ce que j’ai aimé:

-j’ai retrouvé en Annabelle Peyton certains trait de caractère avec scarlett o’hara et simon n’est pas sans me rappeler Rhett butler mais heureusement la comparaison s’arrête la.7

Ensuite les personnages sont lancés dans une histoire passionnante faites de magnifiques moments partagés, d’attentions tellement romantiques.

– Simon est à croquer, j’aime tomber sur un personnage masculin à la fois viril et sensible, pas poète le moins du monde mais tellement sensible dans ses attentions. Rustre par moment mais qui cache une passion dévorante.

– j’ai aimé les péripéties, mais aussi la fin « qui fini bien » on s’y attend un peu avec ce genre de lecture.

– la scène derrière les rideaux (toutes celles qui ont lu ce livre savent de quoi je parle) tellement passionnée, bouleversante, bref mémorable.

☹ Ce qui m’a déplu:

– Annabelle est agaçante au possible, mais le personnage veut ça néanmoins le couple fonctionne tellement bien!!!!!

– l’histoire un peu prévisible par moment mais ça fait tellement du bien de lire ce genre de livre!!!!

 

bref un grand OUI a ANNABELLE Et SIMON!!!!!!

7/10

CHRONIQUE Les fiancés de l’hiver- la passe miroir tome 1- Christelle Dabos

Le livre qui a frôlé de « coup de coeur »:

lesfiancesdelhiver

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Lauréat du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard jeunesse, RTL et Télérama. »

Ce livre est en vente en librairie et en format numérique : voir le site de Gallimard Jeunesse.

ღ Ce que j’ai aimé:

– Soyons clair j’ai tout adoré!!!!! du début à la fin!!!!

– le personnage principal qui change de l’incontournable jeune fille jolie mais qui ne le sait pas qui croise un jeune homme et qui tombe amoureuse au premier regard …etc …etc.

la non nous avons Ophélie, banale, pas spécialement attirante, pas spécialement courageuse ou téméraire qui est forcé de se marier avec Thorn « un personnage affable, inactivant et inintéressant au possible.

– mais là est la magie de ce livre, une relation se crée en second plan entre ces deux personnages , une relation tout à fait innocente car aucune attirance ne vient troubler les échanges des ces deux personnages. Cette relation est le résultat d’échange de quelques mots, d’actions, de gestes tellement isolés que rien n’est forcé, tout est magique.

Si vous souhaité une grande histoire d’amour passionnée, passez votre chemin, on en est très loin, comme je vous l’ai dit aucune attirance entre les personnages mais ce sont ces petits riens qui font la magie de cette histoire.

« CITATIONS: SPOIL!!!!!!

De Thorn elle s’était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n’avait pas le droit de tomber amoureux d’elle. »

 

« Ecoute moi bien, fille…
Tu es la personnalité la plus forte de la famille, ma petite. Oublie ce que je t’ai dit la dernière fois. Je te prédis que la volonté de ton mari se brisera sur la tienne. »

– la nécessité absolue de lire le tome 2 au plus vite….

☹ Ce qui m’a déplu:

-un petit moment un peu long vers le milieu du livre mais pour moi nécessaire pour apprécier à juste titre l’explosion d’action et de révélation de la fin du livre.

donc 9/10

CHRONIQUE sweet sixteen Annelise HEURTIER

– Commençons par justifier ce 5,5/10.sweetsixteen

Rentrée 1947. Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont 2500, prêts à tout pour les en empêcher.

ღ Ce que j’ai aimé:

– que ce soit inspirée de faits réels.

– que ce soit écrit du point de vue d’une élève « blanche », puis d’une élève « noire ».

– le courage, la force et la percevérence de Molly.

– l’évolution du personnage de Grace, l’ambiguïté de ses sentiments à l’égards des « noirs », (ce qu’elle récent au fond d’elle même et ce que les autres lui pousse à ressentir)

☹ Ce qui m’a déplu:

– L‘injustice dans ce livre m’a révolté!!!!!

– La fin: j’ai du mal avec ce genre de fin, ce livre m’a laissé un gout amère, j’était frustrée, j’avais un sentiment d’inachevé (d’ou mon jugement plutôt sévère pour ce livre).

– certaines longueurs dans le récit m’on fait arrêter ce livre plusieurs fois sans forcément d’impératifs (c’est pas bon signe!)

donc 5,5/10