CHRONIQUE sweet sixteen Annelise HEURTIER

– Commençons par justifier ce 5,5/10.sweetsixteen

Rentrée 1947. Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l’aventure. Ils sont 2500, prêts à tout pour les en empêcher.

ღ Ce que j’ai aimé:

– que ce soit inspirée de faits réels.

– que ce soit écrit du point de vue d’une élève « blanche », puis d’une élève « noire ».

– le courage, la force et la percevérence de Molly.

– l’évolution du personnage de Grace, l’ambiguïté de ses sentiments à l’égards des « noirs », (ce qu’elle récent au fond d’elle même et ce que les autres lui pousse à ressentir)

☹ Ce qui m’a déplu:

– L‘injustice dans ce livre m’a révolté!!!!!

– La fin: j’ai du mal avec ce genre de fin, ce livre m’a laissé un gout amère, j’était frustrée, j’avais un sentiment d’inachevé (d’ou mon jugement plutôt sévère pour ce livre).

– certaines longueurs dans le récit m’on fait arrêter ce livre plusieurs fois sans forcément d’impératifs (c’est pas bon signe!)

donc 5,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s