j’ai lu  » l’homme qui voulait être heureux » de laurent GOUNELLE

laurent gounelle

Résumé: Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel: vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Capture d’écran 2014-10-22 à 11.13.16

Si vous ne renoncez à rien, vous vous abstenez de choisir. Et quand on s’abstient de choisir, on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait.

Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable. C’est à toi de choisir et de vivre ta vie.

Le confort matériel n’apporte pas le bonheur ; en revanche, son absence peut parfois altérer, troubler le bonheur.

Ce n’est pas en disant aux gens ce qu’ils ont envie d’entendre qu’on les aide à évoluer.

C’est drôle, la vie, il y a parfois de toutes petites décisions qui ont des conséquences incroyables sur le cours de votre existence.
Ce roman change vraiment notre façon de voir les choses, il nous apprend a voir les choses autrement, à s’écouter et à comprendre les autres. Joli découverte!
sciencesque-sun-stroked
Publicités

j’ai lu « LOVE GAME », tangled de Emma chase

Tome 1 d’une trilogie.

love game

Drew Evans est un gagnant. Beau et arrogant, il négocie des contrats pour des millions de dollars et séduit les plus belles femme de New York d’un seul sourire. Il a des amis loyaux et une famille indulgente. Alors pourquoi donc est-il enfermé dans son appartement depuis sept jours, malheureux et déprimé ?
Il vous dira qu’il a la grippe.
Mais nous savons tous que ce n’est pas réellement la vérité.
Katherine Brooks est intelligente, belle et ambitieuse. Elle refuse de laisser quoi que ce soit – ou qui que ce soit – se mettre en travers de son chemin vers le succès. Lorsque Kate est embauchée comme nouvelle associée dans l’entreprise d’investissements bancaires du père de Drew, la vie du playboy est totalement chamboulée. La compétition professionnelle est déstabilisante, son attraction envers elle distrayante, et son échec à la mettre dans son lit… exaspérant.
Puis, alors que Drew est sur le point d’avoir tout ce qu’il désire, sa confiance en soi démesurée va menacer de tout détruire. Sera-t-il capable de démêler ses sentiments de désir et de tendresse, de frustration et de contentement ? Sera-t-il à la hauteur du plus important challenge de sa vie ?
Drew Evans peut-il réussir en amour ?

Capture d’écran 2014-08-13 à 10.35.12

Drew est la caricature du « don juam », le type de « mec » soyons clair qui m’horripile!!!!!!!! mais j’ai adoré détesté Drew, il est fatiguant, agacent, arrogant, imbu de lui même, prétentieux, obsédé, et j’en passe….

bref  emma Chase a écrit son roman d’une façon tellement attrayante et amusante, elle a créer un Drew agacent et elle joue dessus en nous prenant à parti et c’est hilarant!!!!

un exemple: – Mon dieu, bébé, j’y suis presque.
Faisons un arrêt sur image pendant une seconde.
Pour ces dames qui écoutent , laissez moi vous donner un petit conseil: si un type que vous venez tout juste de rencontrer dans une boîte vous appelle bébé, mon coeur ou mon ange, ou tout autre mot affectueux générique… ne faites pas l’erreur de penser qu’il s’intéresse à vous, il pense à des petits noms d’animaux. C’est parce qu’il ne peut pas ou se moque de mémoriser votre prénom…et aucune fille ne veut être appelée par un nom qui n’est pas le sien lorsqu’elle est à genoux devant vous dans les toilettes pour hommes. Alors, par mesure de sécurité, j’ai dit bébé. Son vrai nom? C’est important?

J’ai adoré que Drew site différents livres et différents films que j’adore, les références sont géniales. et puis le clin d’oeil à « Noah de n’oubli jamais » a été l’apothéose!!! »

Contrairement à 50 nuances de grey les scènes de sexe ne sont pas omniprésentes, et utilisé à bon escient et les découvrir du côté masculin ça changé et c’était vraiment très intéressant.

Capture d’écran 2014-08-13 à 10.35.22

 

Ce qui m’a déplu c’est que l’on nous donne l’illusion d’une kate forte qui ne se laisse pas faire avec un caractère bien trempé mais qui au final ne résistera pas si longtemps que ça à Drew. Comme d’hab!

Mais la partie où Mr « tête à claque » galère, ça c’était cool! En plus il trime vraiment parce que il est vraiment pas doué malgré ses efforts!!!!!. hihi!

bref pour conclure Emma Chase a bien écrit son histoire elle nous fait détesté Drew mais bien sûr on y croit quand même …

implicite-lingerie2-c5a71e42ce

Petit clin d’oeil à l’obsession de Mr tête à claques!!!!

J’ai aimé le passage disant qu’il y avait 3 types du sexe opposé: les garçons, les mecs et les hommes je vous laisse lire le livre pour savoir de quoi il retourne!!!!!!……

stickers-clin-d-oeil

 

 

J’ai lu « la maitresse d’école de Marie Paul Armand

banniere

Capture d’écran 2014-08-13 à 10.35.12

 

Je vous avoue que je ne suis pas très impartiale pour ce livre, je l’ai adoré ce n’était pas un coup de coeur mais j’ai tellement aimé son univers. 

C’était fantastique de pouvoir vivre la vie d’une maitresse d’école au début du siècle dernier. Comment Céline s’est battu pour devenir maitresse, elle, qui est issu d’une famille de pêcheurs qui ne comprend absolument pas son désir d’indépendance et de connaissance. Elle a du traverser tout cela sans le soutien de sa famille. Elle a du avoir le courage de quitter son village natal, ses racines afin de se consacrer corps et âmes à son rêve qui va lui demander de nombreux sacrifices….

J’ai aimé son courage, sa persévérance envers et contre tout et surtout tous.

J’ai adoré reconnaitre mon parcours personnel dans un siècle différent et que le roman soit découper en deux. Nous passons ensuite à l’histoire d’Irene quelques années plus tard qui elle souhaite devenir professeur au collège.

image copie 2

 

Ces deux femmes ont été très courageuses et leurs parcours,leurs batailles, leurs secrets m’ont beaucoup plu.

c’était fascinant !!!!!

Capture d’écran 2014-08-13 à 10.35.22

Que l’on n’ait pas vraiment eu de fin dans l’histoire de Céline on en apprend plus sur elle par l’intermédiaire d’Irène mais trop peu je trouve, j’aurai aimé plus de passions, plus de détails sur son histoire….

Heureusement j’ai trouvé cela dans la deuxième partie.

Bon je vous concède que cette histoire a déjà était vu et revue il n’y a rien de nouveau ou de surprenant mais je l’ai trouvé plein de douceur et cet univers (mon univers) a été un enchantement de la première  à la dernière page!!!!!

Unknown

 

j’ai lu 5O nuances plus sombres

Fifty-Shades-of-Grey-fan-art-fifty-shades-of-grey-37267460-1171-683.png

Il m’a fallu 2 ans pour finir ce livre.

ça a été une absolue torture!!!!!!!!!!!!

Je ne compte plus les fois ou je l’ai lâché et repris.

Bref après un tome 1 que j’ai adoré! ce tome 2 m’a agacé au plus au point!!!!! Ana est fatigante au possible, sa déesse intérieure me sort par les yeux…grrrrrr!

Le fait est que j’ai le tome 3 dans ma PAL et je suis curieuse donc je vais continuer, d’autant plus que la fin du tome 2 n’était pas inintéressante contrairement à certains passage du livre tellement mais tellement redondants et dénués de tout intérêt.jamie-dornan-dakota-johnson-dance-for-fifty-shades-of-grey

Bon vous l’aurait compris finir ce livre a été une lutte de tous les instants mais j’ai quand même accroché sur certains passages -ceux qui apportent quelque chose à l’histoire quoi.

je lirai le tome 3, selon beaucoup d’entre vous il est largement supérieur a celui-ci -en meme temps on peut difficilement tomber plus bas je pense, mais quand telle est la question….

50nuances

j’ai lu: Cesar, marcel pagnol

Tellement drôle et tellement bien écrit!

j’ai passé un excellent moment!!!! me tarde de voir cette suite et fin de trilogie au cinéma.

cesar

TRILOGIE PAGNOL

1) Marius

2) Fanny

3) César

Affiche Marius et Fanny-1Vingt ans ont passé. Marius est devenu garagiste à Toulon, Fanny est la riche madame Panisse, et César le parrain de Césariot, le fils de Fanny, élève à Polytechnique. Lorsque Panisse meurt, il veut que le jeune homme apprenne qu’il n’était pas son véritable père…

En 1936, Pagnol décide de conclure l’histoire de ses héros marseillais. Il est maintenant cinéaste et c’est directement pour l’écran qu’il écrit César, dont il publie cependant le texte. Il démontre avec maestria que, pour lui, théâtre et cinéma ne sont pas fondamentalement différents : l’important, ce sont l’auteur, ses personnages et les mots qu’ils prononcent.